Document d’archives : le tramway à Meyzieu, de la ligne 16 au T3

Logo de l'article Document d'archives : le tramway à Meyzieu, de la ligne 16 au T3

Les archives municipales vous dévoilent l’histoire du tramway à Meyzieu.

 La ligne 16

1905 : sa naissance

À la fin du 19e siècle, la ville de Meyzieu n’est desservie que par le Chemin de fer de l’Est de Lyon (CFEL). Ses trains n’étant pas assez fréquents, la ville décide de se tourner vers un autre moyen de transport : le tramway.

C’est ainsi qu’en 1905, la Compagnie des Omnibus et Tramways de Lyon (O.T.L.) reprend la concession du tronçon Lyon – Sault-Brenaz (Ain), concédée à Messieurs Peyret et Laurent, pour développer les transports de voyageurs et de marchandises.

Le 8 mai 1907, la liaison entre Bellecour et Meyzieu est achevée.

Tramway place de la mairie à Meyzieu

La ligne 16 est la plus étendue de la compagnie O.T.L. D’une longueur de 61 kilomètres au départ de la place Bellecour, la ligne traverse les villes de Villeurbanne, Vaulx-en-Velin, Décines puis Meyzieu. La ligne s’étend progressivement et atteint en 1916 La Balme les Grottes.

L’utilisation croissante de la route causera le déclin de la ligne 16

Tramway - rue de la république

Au fil des années, l’intensité du trafic de passagers et de marchandises se réduit. Les différents problèmes techniques ainsi que la souplesse de déplacement des autocars pendant la guerre 1914-1918 causent le déclin de la ligne 16. D’abord utilisé dans les années 1920 comme moyen de remplacement pour pallier les incidents de longue durée, l’autocar est devenu un moyen de transport complémentaire pour faire face à des besoins exceptionnels (en été ou pendant les jours de congés). En 1936, il assure la majorité du service aux voyageurs. En 1937, le service aux voyageurs sera supprimé au delà du département du Rhône (dernier arrêt à l’entrée de Décines). La concession de la Compagnie O.T.L. sur le territoire du département de l’Isère est définitivement résiliée en 1939.

 La ligne T3

Pendant presque 70 ans, la ville de Meyzieu est dépourvue de tramways. Mais dans les années 1990, une alternative apparaît : celle de réutiliser le Chemin de fer de l’Est de Lyon pour le transport de voyageurs.

Au début des années 1990, le Conseil Général du Rhône – propriétaire d’une partie de la ligne du CFEL - décide de moderniser la ligne pour permettre le transport de voyageurs. Mais il ne s’accorde pas sur le moyen de transport à utiliser : bus, train ou tramway. Après plus de dix ans de débats, de réunions et d’enquêtes, le projet adopté s’arrête sur la construction de la ligne de tramway T3 ou Ligne de l’Est Lyonnais (LEA) en 2001.

Le 4 décembre 2006, le T3 est mis en circulation. Sur une distance de 14,6 kilomètres, il permet désormais de relier Lyon Part-Dieu à Meyzieu via Villeurbanne et Décines.

Parallèlement, le Conseil Général du Rhône prend en compte l’intérêt d’une desserte de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry au départ de la gare de Lyon Part-Dieu.

Inauguré le 9 août 2010, le RhônExpress circule ainsi sur 23 kilomètres de lignes aménagées tout en desservant les stations de Vaulx-en-Velin La Soie et Meyzieu Zone Industrielle.

Le Tramway à Lyon fête cette année ses 10 ans. Fort de son succès, les lignes ne cessent de se construire. Il est d’ailleurs question de prolonger la ligne T2 jusqu’à Eurexpo et de réaménager la ligne T3.

Date de modification : 30 août 2011